Notre chèvre des fossés

Par défaut

Et voilà le cadeau de noël que nous nous sommes offerts : une chèvre des fossés répondant au doux nom de Bambou, et son bouc de type Alpin aux cornes impressionnantes appelé César.

DSC08416 DSC08414 DSC08423

Tout comme nos brebis de Belle-Ile , notre vache Bretonne Pie noir ou encore nos poules Coucous de Rennes , la chèvre des fossés est une race locale et rustique en voie de repeuplement dans notre région. Elle est en effet originaire du nord ouest et plus particulièrement des rives de la Manche et donc totalement adaptée à notre climat doux et humide.

Elle est reconnue officiellement depuis 2005, et compte en 2006 environ 690 animaux dont 515 femelles dans 96 élevages.

C’était typiquement la « vache du pauvre », qui permettait à ses détenteurs, qui n’avaient parfois pas de terres à eux, de produire lait, fromage, viande et peau. Comme son nom l’indique, elle était utilisée à l’entretien des talus et fossés, souvent attachée à un piquet ou gardée par les enfants.

DSC03940 DSC03944

Le rôle premier de César et Bambou à la ferme sera de débroussailler les ronces qui commencent à sérieusement envahir plusieurs de nos talus. Comme beaucoup de chèvres, la race des fossés a en effet de très bonnes aptitudes pour valoriser les ligneux, et s’attaque volontiers aux broussailles.

Son second rôle sera de produire du lait avec l’espoir de concocter quelques petits fromage de chèvre. La race des fossés n’est pas réellement réputée pour sa production laitière, qui n’a d’ailleurs jamais été contrôlée. La race alpine est en revanche beaucoup plus réputée dans le domaine. Nous avons donc bon espoir que la descendance de César et Bambou nous permettra par la suite de combiner à la fois les qualités de la débroussailleuse avec la quantité laitière…Affaire à suivre.

Publicités

"

  1. Pingback: Nouvelles naissances de chevreaux | VialaviA - la Vie avec un grand A

  2. Pingback: Savon au lait de chèvre | VialaviA - la Vie avec un grand A

  3. Pingback: Faire du fromage de chèvre | VialaviA - la Vie avec un grand A

  4. Pingback: La castration des chevreaux à l’élastique | VialaviA - la Vie avec un grand A

  5. Pingback: Nos premiers chevreaux | VialaviA - la Vie avec un grand A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s